L'Envol

D±(60x100xh165cm)

« Elle a fabriqué une chaise, un trone royal, qui assis sur le passé, s’élève vers les étoiles… » par Emmanuel Bilodeau. (www.youtube.com/watch?v=CtM6v-Vk6-k)

Créer pour l’émission de télévision « Vente de garage » sur ARTV, à partir d’une vieille bassine à laver le linge, dont la comédienne Marie-Hélène Thibeault s’est départie.

Inconsciemment influencée par René Magritte, « L’Envol » est né d’un mélange de matériaux qui n’ont certes pas l’habitude de cohabiter ensemble. Un mélange d’aluminium, de fer forgé, de taule galvanisée, alliés au rembourrage.

« L’Envol » est une métaphore. À la base de l’œuvre se trouve la bassine ayant appartenue à ses grands-parents, elle représente l’eau sale que l’on purifie, les émotions, les sentiments, les souvenirs, dessus « poussent » des racines en fer forgé, qui se rejoignent et forment un tronc d’arbre, avec trois branches, sur lesquelles repose une assise en aluminium rembourrée d’un côté et orné d’un motif d’aile d’avion à l’endos, le tout accompagné d’un repose pied.

Des couleurs aériennes et froides et du profil de l’œuvre se dégage une légèreté inouïe qui laissent croire qu’on peut vraiment s’envoler vers la réussite, vers l’indépendance, plus haut vers de nouveaux défis et vers les étoiles.
lenvol3 lenvol4